17 déc.

  • By ADRIC Admin
  • In
  • Comments Off

L’arbitrage accéléré : une comparaison des règles de diverses institutions

 

Par Alexandra Mitretodis & Brock Euper

 

Pour les réclamations de faible valeur ou les différends peu complexes, l’arbitrage accéléré présente l’avantage de raccourcir les délais de résolution et de diminuer les coûts. En effet, l’arbitrage accéléré peut éliminer la nécessité d’une audition orale, raccourcir les délais de soumission et améliorer l’efficacité procédurale. Habituellement adopté par un arbitre unique (ce qui peut contribuer à diminuer les coûts et à raccourcir les délais), un tel arbitrage permet souvent d’obtenir une sentence arbitrale en l’espace de 3 à 6 mois seulement à compter du début des procédures (comparativement à un délai de 12 à 18 mois dans le cas du modèle traditionnel).

 

 

(Intégralité de l’article disponible en anglais uniquement)

Print Friendly, PDF & Email