Naïm Alexandre Antaki est associé chez Gowling WLG au sein du groupe de droit des affaires à Montréal. Membre des barreaux du Québec et de l’Ontario depuis plus de 10 ans, il fournit à des entreprises canadiennes et étrangères des conseils stratégiques qui se veulent axés sur les solutions et ce, dans le cours de leurs activités transfrontalières et de leur expansion, établissant un pont entre les juridictions de droit civil et de common law.

On fait appel à lui pour mener et coordonner des opérations complexes en fusions et acquisitions, en financement d’entreprise et en capital d’investissement, y compris dans le contexte de partenariats public-privé (P3). Ses clients comptent aussi sur lui comme étant leur conseiller externe de confiance pour leurs opérations canadiennes en cours et en évolution.

Membre de l’exécutif national du groupe sectoriel Technologie et son chef à Montréal, Naïm agit pour des clients du « magic quadrant » ainsi que pour des entreprises en démarrage sélectionnées. Son expérience couvre les acquisitions et réorganisations de sociétés de TI, le financement de sociétés de TI à diverses étapes de leur évolution, ainsi que les transactions commerciales pour lesquelles la technologie joue un rôle clé, comme les contrats de licence et les ententes d’impartition axés sur l’infonuagique (Iaas, Paas et Saas dans le cadre de modèles de cloud public, privé ou hybride), sur la cybersécurité et sur les questions connexes de vie privée, de gouvernance et réglementaires.

Naïm est un membre actif du groupe Relations avec les États-Unis, ayant auparavant été membre de l’exécutif national et son co-chef à Montréal. Il agit régulièrement pour des clients américains, visant à travailler de concert avec leurs conseillers juridiques internes et externes, et participe à l’ABA.  Il a été l’un des contributeurs principaux au guide sur les fusions et acquisitions privées au Canada du cabinet et a donné de nombreuses formations pour les entreprises voulant faire affaires au Canada et au Québec, y compris dans le contexte d’une mission du consulat des États-Unis au Québec, ainsi que sur les pièges principaux à éviter en droit canadien pour les avocat(e)s américain(e)s.

Il est membre de longue date de la direction de l’association des ancien(ne)s de Princeton du Canada et président de la section du Québec; il a auparavant siégé sur le comité exécutif du conseil des ancien(ne)s de Princeton à l’échelle mondiale.

Il est un mentor dédié aux avocat(e)s et stagiaires. Naïm donne aussi régulièrement des présentations de formation juridique continue axée sur des questions de droit des affaires, de droit de la technologie et de questions réglementaires connexes (y compris les appels d’offres publics), autant dans le cadre de conférences à grand auditoire que de présentations personnalisées à des clients.

Naïm est un ancien administrateur corporatif de l’Institut de médiation et d’arbitrage du Canada. Il a de l’expérience en arbitrage commercial national et international, et a auparavant été stagiaire à la Cour internationale d’arbitrage de la CCI à Paris.

Print Friendly, PDF & Email
  • N/A