William J. Hartnett a pris sa retraite du poste de vice-président et chef du contentieux à l’Impériale après avoir exercé le droit pendant plus de 38 ans. Il a occupé des postes de responsabilité dans la gestion des poursuites en justice, de l’arbitrage et d’autres processus de règlement des différends pour l’Impériale et ExxonMobil Canada. Précédemment, il a été chef du contentieux pour des filiales de l’Impériale : Esso Chemical Canada, à Toronto, et Esso Resources Canada Limited, à Calgary.

L’Impériale est l’une des plus grandes entreprises du Canada et un chef de file de l’industrie pétrolière au pays. La société est un gros producteur de pétrole brut et de gaz naturel, la plus importante raffinerie de pétrole du Canada, l’un des principaux fabricants de produits pétrochimiques et un chef de file en vente grâce à des réseaux d’approvisionnement et de stations-service pour la vente au détail d’un océan à l’autre.

M. Hartnett s’est engagé activement dans l’Association du Barreau canadien (ABC) pendant plus de 25 ans, siégeant à différents comités et groupes de travail ainsi qu’au conseil national de l’ABC, au conseil de la division de l’Ontario et à celui de la division de l’Alberta, et au bureau de la division de l’Ontario de l’ABC. Il a été président d’une enquête sur l’aide juridique en Ontario, menée pendant 18 mois dans toute la province, qui traitait de questions influant directement sur l’accès à la justice du public en Ontario. Un rapport de 106 pages a été publié en septembre 1986. M. Hartnett a été membre du comité consultatif national pour le groupe de travail sur les systèmes de justice civile de l’Association du Barreau canadien, qui avait le mandat d’enquêter sur l’état du système de justice civile au Canada et d’élaborer des stratégies et des mécanismes pour faciliter la modernisation du système de justice civile.

De plus, il a été président de la fondation canadienne pour le règlement des différends Canadian Foundation for Dispute Resolution, regroupement sans but lucratif de plus de 60 sociétés et cabinets d’avocats collaborant pour faire la promotion de la prévention et du règlement créatif des différends commerciaux. En juillet 2000, cet organisme a fusionné avec l’Institut d’Arbitrage et de Médiation du Canada pour former l’Institut d’arbitrage et de médiation du Canada (IAMC), et M. Hartnett a été un administrateur de ce nouvel organisme depuis septembre 2011.

Il a été l’un des fondateurs des services bénévoles d’avocats Volunteer Lawyers Services (VLS) en Alberta et un membre de son comité de gestion. VLS constitue maintenant un programme de Pro Bono Law Alberta. M. Hartnett a participé pendant huit ans au comité des communications de l’ABC et pendant sept ans au comité de rédaction de la Revue du Barreau canadien. Il est aussi juge au concours annuel de plaidoirie en droit international Jessup.

M. Hartnett a été président de l’association albertaine des avocats généraux Association of General Counsel of Alberta (AGCA) de 1993 à 1995 et administrateur de la Canadian Petroleum Law Foundation de 1996 à 2000. Il a reçu plusieurs récompenses pour sa contribution à la profession : la Distinction de service méritoire de l’Association du Barreau canadien (1990), le prix Robert V.A. Jones de l’Association canadienne des conseillers et conseillères juridiques d’entreprises (1992) et le prix d’excellence Lionel J. McGowan (2001) de l’Institut d’arbitrage et de médiation du Canada.

Il a obtenu un doctorat en jurisprudence (J.D.) de l’Université Western Ontario en 1976 et a réussi le programme des cadres de direction de la Ross School of Business de l’Université du Michigan en 1996.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
LinkedIn
  • N/A