Énoncé d’objet : Désignation Méd-Arb agréé de l’IAMC (Med-Arb.A)

 

Méd-Arb est un processus autonome distinct et novateur qui n’est pas aussi bien connu ou compris par les consommateurs de services de PRD que la médiation et l’arbitrage.

Méd-Arb n’est pas simplement la fusion de processus de médiation et d’arbitrage distincts, mais un processus unique conçu pour répondre aux besoins particuliers de parties en litige.

Méd-Arb comporte des nuances et des complexités qui peuvent être ajustées aux besoins des parties en tant que processus de règlement des différends personnalisé, ce qui exige un niveau élevé de compétences de la part des praticiens pour réussir.

Dans le cadre des rôles de l’IAMC, qui consistent à protéger le public et à promouvoir les meilleures pratiques en matière de PRD, on a déterminé qu’il était extrêmement important d’avoir un titre attestant de la compétence, de l’expérience et des aptitudes propres au Méd-Arb, surtout que le recours au Méd-Arb est en expansion dans de nombreux domaines de différends de fond.

Le titre de Méd-Arb de l’IAMCest unique dans le monde de la PRD et fournit des critères clairement définis pour les praticiens qui souhaitent l’obtenir.  Les utilisateurs des services de PRD ont ainsi l’assurance de pouvoir compter sur les connaissances et l’expérience spécifiques et spécialisées des personnes qui détiennent cette désignation.

En concevant et en mettant en œuvre cette désignation en consultation avec des praticiens expérimentés et experts en PRD et en imposant des exigences strictes aux membres qui souhaitent demander cette désignation, l’IAMC confirme son engagement envers le public et ses membres en tant que principal organisme de PRD et chef de file au Canada.

Critères de la désignation Méd-Arb

Formulaire de demande Méd-Arb

Dans le cadre de l’approche « Gold Standard » en matière de PRD au Canada, l’Institut d’Arbitrage et de Médiation du Canada exige que les médiateurs agréés, les arbitres agréés, les médiateurs qualifiés et les arbitres qualifiés actifs fournissent la preuve d’une couverture d’assurance d’au moins 1 million de dollars pour leur protection et celle des personnes à qui ils fournissent des services. Voir le programme d’assurance de l’IAMC.